17 juin, 2007

Un mauvais résultat pour tous

A l'heure qu'il est le PCF est en voie d'obtenir 19 sièges à l'Assemblée nationale alors que le Modem n'en aurait que cinq et que la LCR et à plus forte mesure le FN n'en auront aucun. On parle beaucoup d'une victoire de l'UMP qui n'est pas si écrasante que ça, et le PS se flatte que ce serait grâce à lui. Comme toujours, je me demande si le PS le fait expret ou s'il est complétement à coté de la plaque. Le PS veut rassembler alors qu'il n'aurait simplement besoin de s'affirmer et d'affronter le risque de scission, de "s'affirmer idéologiquement comme l'UMP a eu le courage de le faire" tel que vient de le dire Olivier Besancenot. Manuel Vals affirme des choses encourageantes, Lang pousse sa gueulante, dans le fond il a raison, mais je ne lui accord plus aucune crédibilité après son ralliement opportun à Ségolène. Bref, l'Assemblée d'aujourd'hui ressemble beaucoup à celle d'hier, et j'ai bien peur que rien ne change. La gauche a perdu les élections, elle va pouvoir faire ce qu'elle sait faire le mieux, parler, parler, parler... Cette situation me semble en fait pire que tout. L'opposition à trop de poids pour donner toute la légitimiter à la rue et la droite n'a pas assez de pouvoir pour se retenir en cas de réforme. Reflexion tordue? Pëut être, mais une Assemblée à 80% aurait déplacé l'opposition dans la rue et donc obligé le gouvernement à composer avec. Aujourd'hui, il y a une véritable opposition légale, voilà une chose dont l'UMP n'aura pas à se soucier. Et si la gauche du PS s'assumait en s'alliant aux députés communistes et Verts et que le reste décide enfin de discuter ouvertement avec le Modem? Comme l'écrivait Vaclav Havel, il est permis d'espèrer...

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Je pensais que vous aviez des analyses plus fines que cela.
Les élections législatives sont des élections locales où des gens implantés depuis 30 ans arrivent à se faire élir par leurs résultats par leurs compétences et leurs capacités.
Vous semblez regretter cela.
Il n'est pas étonnant dans ces conditions que les seuls élus du Modem soient ceux qui sont vraiment impliqués dans la vie politique locale (par exemple Jean Lassalle) et que les gens débarqués d'on ne sait où n'aient pas passé le remier tour.
Ceci n'est pas de l'animosité, mais juste pour vous expliquer que la politique se fait sur des actions et non sur un parti...
PS : Au fait c'est moi qui suis le 10 000ème visiteur !

Papageno a dit…

C'est bien se localisme que je critique. Au sein de l'Assemblée nationale, chaque député représente la nation, il est donc absurde qu'il ne soit élu que par une circonscription, et la circonscription n'est pas uen partie de la nation puisque la nation est indivisible. Ajoutons à cela que la circonscription n'épouse plus la réalité démographique de notre époque et je ne vois pas quelle crédibilité ont encore ces élections.

Remarquez, voilà peut ê^tre ce qui constitue un facteur d'immobilisme... la prime à l'implantation locale...

PS: 10 000ème? il y avait une petite manipulation à faire pour le justifier, et je ne l'ai pas vu.

Anonyme a dit…

300.. Non 10 000
Si c’est une demoiselle, manipulation ou pas, suis certaine que tu te présenteras sous ton meilleur jour avec sourire de circonstance et tout.

Et imagine un peu tu as enfin ta chance de pouvoir voir ce grand rassemblement entre le MoDem et le PS, car après avoir semé le doute et les dissensions dans ses rangs, voilà enfin l’heure de la séparation officielle du couple star du PS. Quelle vie tu te mets sur ton trente un ?
Imagine un peu la chance que tu as si l’inconnu est une inconnue et de surcroît, la très convoitée Ségolène Royale ?
Ca c’est de l’ouverture non ?

De ... tu sais bien de qui (ambiance joyeuse).

Papageno a dit…

Jalouse

Anonyme a dit…

Pas vraiment en fait ... Ptdr

Papageno a dit…

et menteuse en plus...

Anonyme a dit…

Tu publies les bancs alors ? ptdr

Papageno a dit…

Tu en as parlé à qui tu sais?

Anonyme a dit…

Kyr Kaplan ???