09 mai, 2007

Chirac au Sénat? "what do you want" Mister President?

"Rien ne pèse tant qu'un secret:
Le porter loin est difficile aux dames,
Et je connais sur ce fait,
Bon nombre d'hommes qui sont femmes..."

Alors que Jacques Chirac a présidé aujourd'hui son dernier Conseil des ministres, il est difficile de l'imaginer prendre sa retraite politique, de retourner en Corrèze et cultiver son jardin. Cet homo politicus là est d'une autre trempe. Le bruit court dans les milieux informés - avec une ironie gourmande - que Jacques Chirac peut envisager de se présenter l'année prochaine aux élections partielles du Sénat pour lesquelles une circonscrition de Corèze est concernée, et dans laquelle le sénateur en place a annoncé qu'il ne se représenterait pas... Valéry Giscard-d'Estaing a connu une longue carrière de parlementaire et d'élu régional après son mandat présidentiel. RIen n'est donc impossible. Un homme qui comme Chirac qui a toujours courru après le pouvoir, va-t-il alors lacher le morceau, alors qu'il peut retrouver un mandat de cinq ans et prendre la présidence de l'une des deux chambres du Parlement? Les sentiments de Jacques Chirac pour Nicolas Sarkozy sont évidents... La rupture envisagée n'est pas acceptable pour lui, tout comme l'infléchissement de son discours en faveur du Front National. Alors celui qui est encore président de la République pour quelque jours va-t-il laisser passer cette occasion de mettre les bâtons dans les roues de son successeur jusqu'au bout et de conserver une immunité judicaire d'autant plus que son image est restée très bonne dans l'opinion publique?

Je me sens soudain très chiraquien...

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Jacques Chirac n'est pas originaire de Corrèze, il y a été "parachuté", donc il y a peu de chance qu'il aille y cultiver des salades.
De plus le mandat sénatorial n'est plus de 9ans depuis 2004, mais de 6 ans.
Enfin pourquoi irait-il se faire élir à 75 ans alors qu'il est d'office membre du Conseil Constitutionnel ? Giscard avait 20 ans de moins...

Papageno a dit…

Pourquoi devenir sénateur? Mais parce qu'il l'a toujours recherché. Le Sénat offre une autre tribune que celui du Conseil constitutionnel dont les membres sont soumis au devoir de réserve. L'âge ne préjuge ni de la volonté ni de la compétence. Et franchement, l'occasion est trop belle...

Bastogi a dit…

Salut.
Jacques Chirac a été (pour moi) un grand homme politique et un grand Président de la République, quoiqu'ait pu en dire l'opposition et l'opinion publique par certains moments... Lourde sera la tâche de Nicolas Sarkozy (et soyons francs : c'est mal parti) pour arriver à son niveau et à sa stature (tant nationale qu'internationale).
Cependant, M. Chirac a dû faire un sacré bout de chemin avant d'arriver là où il en est (contrairement à M. Sarkozy qui est encore "très jeune") et fait (plus ou moins) parti du passé maintenant, je ne suis pas sûr qu'il souhaite vraiment continuer sa carrière pour mettre des bâtons dans les roues de celui (qu'il déteste certes, mais) qui se présente comme le digne successeur du parti qu'il a formé (et qui garantie une quasi victoire à la droite à chaque élection - d'un point de vue arithmétique en tout cas), d'autant plus qu'il risquerait de salir définitivement son image avant de se retirer...

Papageno a dit…

Au Sénat ou ailleurs, le voyez-vous vraiment sortir de la vie politique?

NV a dit…

Je le vois bien se lancer dans une grande organisation internationale. Sa fameuse ONU pour l'Environnement? Je ne sais pas. Mais il est clair qu'il ne nous quittera pas aussi simplement. Chirac est un homme de surprises!