22 avril, 2007

Tout ça pour ça?

Les résultats sont donc tombés, et on peut se dire: "alors, tout ça pour ça?"... Peut être oui, tout ça pour ça. Un participationd de 82% des inscrits, un Front National à 11%, et une vraie majorité socio-démocrate qui renaît... oui c'est déjà ça. "Pivot du second tour" pour Kouchner, François Bayrou est passé de 7% en 2002 à 18% aujourd'hui. Plus de 50% des électeurs de François Bayrou, sont des électeurs de gauche, ou plutot, plus de 50% des électeurs de François Bayrou n'ont pas voté pour Ségolène Royal... La gauche est là aussi. Sans Bayrou, Ségolène Royal ne sera pas présidente. Il serait temps que le P.S. entende les voix de Michel Rocard et de Bernard Kouchner.

Il nous reste alors à savoir quelle société nous voulons maintenant. Avec 30% des suffrages obtenus, Nicolas Sarkozy est plus que jamais favori de cette élection. Le discours aux accents humanistes qu'il vient de prononcé il y à quelques minutes est une main tendue vers les électeurs dit "de droite" de François Bayrou, qu'il n'a pas réussi à convaincre. Objectivement, les programme de Ségolène Royal et celui de Bayrou sont les plus proches. Mais à entendre le verbeux Montebourg, le rapprochement est bien loin d'être fait.

Nicolas Sarkozy c'est une évolution que nous ne voulons pas. Ségolène Royal et la démocratie participative c'est un immobilisme que je réfute tout autant, et qui est peut-être, pour la République, aussi dangereux. Je pense que François Bayrou a fait un pas en avant vers un vrai projet et une vraie modernité. Reste à savoir qui sera capable de le suivre. Les Verts et le Parti Communiste disparaissent du paysage politique, l'extrême gauche ne veut pas gouverner, alors que les socialistes soient réalistes et que de nouveau ils soient convaincus de l'impossible, je veux dire d'une alliance avec les "hommes de progrès" que nous sommes.

2 commentaires:

nij a dit…

des hommes de progrès, pour des giscardiens, la phrase fait rire^^

Papageno a dit…

Giscardien?
Qu'est-ce que ce mot?
Je suis le partisan d'une vision du monde, et si j'ai bien suivi la campagne, ce n'est pas celle de Giscard...
Je ne situe pas trop ce procès d"intention...